Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales

Nos tutelles

CNRS


Rechercher



Accueil > Accueil : Français > Informations & Liens > Parutions

Récits de villes : d’Aden à Beyrouth
Franck Mermier

publié le

Beyrouth et Aden ont été ravagées par des conflits internes et externes : la première dans les guerres qui s’y étaient succédé entre 1975 et 1990, la seconde dans la lutte fratricide de 1986, puis dans l’affrontement entre le nord et le sud du Yémen en 1994. Leur destin, radicalement transformées par la violence politique et communautaire, illustre de manière exemplaire le statut de la ville dans l’Orient arabe comme espace disputé. Les territoires urbains peuvent se changer en véritables champs de bataille ou faire l’objet de guerres plus silencieuses entre modes de vie concurrents, ce qui contribue dans les deux cas à reconfigurer les lieux et les centralités.
Alliant coups de sonde historiques, réflexions théoriques et expériences du quotidien, Franck Mermier propose de reconsidérer la notion d’urbanité en la saisissant à travers les expressions culturelles de la ville. À l’urbain générique il substitue le citadin avec ses ancrages historiques et sociologiques différenciés. Ce faisant, il retrace à travers des lieux et des moments emblématiques son propre itinéraire d’anthropologue.
L’AUTEUR
Directeur de recherche au CNRS, Franck Mermier est depuis 2009 chercheur à l’Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain. Il a dirigé de 1991 à 1997 le Centre français d’études yéménites (Sanaa) et occupé de 2005 à 2009 le poste de directeur scientifique des études contemporaines à l’Institut français du Proche-Orient (Beyrouth). Il a publié chez Sindbad/Actes Sud Le cheikh de la nuit. Sanaa : organisation des souks et société citadine (1997) et Le livre et la ville. Beyrouth et l’édition arabe (2005), tous les deux traduits en arabe, ainsi que l’ouvrage collectif, Mémoires de guerres au Liban (1975-1990) (avec Christophe Varin, 2010).