Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales

Nos tutelles

CNRS


Rechercher



Accueil > Accueil : Français > Informations & Liens > Colloques, rencontres, conférences

Les Mots du Désir
La langue de l’érotisme arabe et sa traduction

publié le

Appel à participation

Au premier degré de l’opération de traduction, le désir humain se traduit en actes mais aussi en mots. La littérature érotique se saisit de ces mots, les rapporte à ces actes, ou du moins à certains, qu’elle sélectionne dans l’infini des pratiques humaines, en fixant des normes à la sexualité (le licite, le légitime, le transgressif, l’interdit, l’impensé). La littérature combine ces mots du corps, les dissimule parfois, par le jeu des euphémismes, des métaphores et des métonymies, ou les expose dans leur crudité avec gourmandise et ostentation ; elle en invente d’autres, aussi, de sorte que tous ces mots se traduisent, à leur tour, en désir ou en excitation chez le récepteur. Au dernier degré de la traduction, les différentes cultures se saisissent des productions érotiques d’aires variées et les transmettent avec d’autres mots, d’autres images, transposant - ou maintenant - un écart exotique. Les textes traduits, les langages ré-encodés, peut-être du fait de ce décalage, stimulent éventuellement d’autres désirs que ceux imaginés par les auteurs initiaux — du reste, l’écart diachronique, tout autant que celui résultant du passage d’un univers culturel à un autre, achève de reconfigurer le sens (signification) des mots et le sens (direction) du désir.

Le but de ce colloque est d’interroger la langue du désir en arabe et d’examiner les effets croisés de traduction. Depuis les versions française et anglaise des Mille et une nuits, du Jardin Parfumé de Nafzāwī, du Délice des Coeurs de Tīfāšī, traductions d’œuvres pré- modernes qui interrogent la particularité de la langue érotique et sa puissance dans le cadre orientaliste, jusqu’aux expressions contemporaines de l’érotisme et de la pornographie en

langue arabe, sur l’internet, dans les productions culturelles savantes comme populaires, en passant par la recherche actuelle d’un vocabulaire arabe contemporain exprimant le genre et la sexualité dans les sociétés post-coloniales, il s’agira d’englober et dépasser les perspectives linguistique, lexicologique et traductologique pour interroger le rapport du désir à la langue dans l’aire culturelle arabe, aussi bien dans les textes médiévaux que dans le monde contemporain.
Seront considérés comme corpus pertinents toute littérature, légitime ou marginalisée, toute expression culturelle qui entend susciter et provoquer le désir par le texte et le mot mêmes, qui deviennent partie prenante du jeu sexuel, de la séduction ou du taquinisme au sens de Sade, mais aussi les discours militants (féministe, LGBT, queer) quand ils confrontent l’arabe aux langues étrangères dans lesquelles les concepts ont été théorisés ou les actes décrits.

Quatre axes principaux sont suggérés aux contributeurs :

- Le lexique érotique pré-moderne et son évolution : susciter le désir par la langue
- L’erotica arabe et sa légitimité : du manuel conjugal à la dénonciation prétéritive des transgresseurs, du muǧūn à la pornographie, de la métaphore politique au roman à scandale contemporain.
- Le contact linguistique et la rencontre des univers de désirs : de l’entreprise orientaliste à la globalisation des pratiques sexuelles, l’arabe au contact du français et de l’anglais, et les transferts d’imaginaires sexuels.
- La traduction visuelle de l’érotisme : cinéma, publicité, arts plastiques, danse, etc.

Les propositions doivent être envoyées à / Submissions should be sent to : Organisateurs / Organizers
Frédéric Lagrange, PU, Université Paris-Sorbonne, CERMOM
frederic.lagrange@paris-sorbonne.fr
Claire Savina, Doctorante, Université Paris-Sorbonne, CERMOM
clairesavina@gmail.com
en francais ou en anglais / in French or in English (20 mn standard format)

avant le / before 30/11/2015

Comité Scientifique / Selection Committee
Pascal Buresi (IISMM)
Abdallah Cheikh-Moussa (Paris-Sorbonne, CERMOM) Luc-Willy Deheuvels (INALCO, CERMOM)
Adam Talib (American University in Cairo) Katia Zakharia (Université Lyon 2, CIHAM)

Type de manifestation / Type of event :
Colloque international, sur 2 journées 6-7 mai 2016
International Conference, 2 days, May 6-7, 2016

Lieux / Place
IMA (+ visite exposition jardins) Paris-Sorbonne

Dates butoir / Deadlines :
propositions / submissions : November, 30 sélection CS / AB’s selection : January, 15 résumés / abstracts : March, 15

Publication :
Publication des actes du colloque / Conference Proceedings

Frais de voyage et de séjour / Travelling and accommodation expenses :
Pour les universitaires dépendant d’un centre de recherche, il est attendu que les frais seront pris en charge par les institutions académiques et centres de recherches auxquels ils appartiennent. En cas d’absence de financement et pour les chercheurs indépendants et doctorants, prévenir les organisateurs. Les demandes de prise en charge de l’hébergement ou de transport seront examinées par le comité.
Frais d’inscription pour les universitaires titulaires : 20€ ; pour les doctorants et indépendants : 10€.

Expenses should be borne by participants’ own institutions. If a participant is unable to secure financial support, or if the participant is a doctoral student or independent researcher, they are asked to please send a request for accomodation or transport, which will be evaluated by the selection committee.

Participation fees for academics : 20€ ; for independent researchers and PhD students : 10€