Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales

Nos tutelles

CNRS


Rechercher



Accueil > Accueil : Français > A la une

OUVERTURE D’UNE ANTENNE DU CEFAS AU KOWEIT

publié le

OUVERTURE D'UNE ANTENNE DU CEFAS AU KOWEIT

Le CEFAS dispose depuis le mois de novembre 2015 d’une antenne au Koweit dans un bâtiment patrimonial, Bayt Issa, où se trouvent désormais les bureaux du directeur et de l’administration de l’établissement.

Depuis l’année 2011, et pour des raisons de sécurité, le CEFAS n’était plus en mesure d’accueillir des chercheurs au Yémen. A cette date, tout le personnel expatrié de l’établissement a été rapatrié en France et les postes supprimés, à l’exception de celui du directeur, transféré au CEDEJ au Caire. A l’automne 2013, un nouveau directeur a été nommé, dont la mission a été de régionaliser l’activité du CEFAS et d’ouvrir une nouvelle antenne, dans l’attente d’une normalisation de la situation au Yémen et qui permette de dynamiser la recherche française sur les pays du Golfe.

En accord avec les tutelles, le choix pour l’ouverture de cette antenne s’est porté sur le Koweit, où les conditions de cette installation sont apparues très favorables. Un accord bilatéral a été signé le 21 octobre 2015 entre l’Etat du Koweit, représenté par S. E. Cheikh Sabah Al Khaled Al Hamad Al Sabah, Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères, et la France, représentée par son homologue Mr Laurent Fabius.

Un bâtiment patrimonial, Bayt Issa, est mis à disposition du CEFAS par le National Council for Culture, Arts and Letters (Ministère de l’Information), qui offre l’espace suffisant pour l’aménagement de bureaux pour l’administration, pour les chercheurs et pour les étudiants, ainsi que des chambres d’hébergement. Des travaux sont programmés au cours de l’année 2016 qui rendront les espaces de travail plus fonctionnels et l’hébergement plus confortable.

C’est donc désormais à partir du Koweit que le CEFAS va mener son action de soutien aux chercheurs investis dans des recherches en sciences humaines et sociales sur la péninsule arabique, et promouvoir des projets en collaboration avec les partenaires des pays de sa zone de compétence. Selon la capacité d’accueil de l’établissement, au fur et à mesure que les travaux seront menés dans ces nouveaux locaux, des stagiaires pourront effectuer des séjours au CEFAS et des bourses de mobilité et doctorales seront offertes.
Les chercheurs de passage, comme il était d’usage à Sanaa, disposeront d’un lieu d’hébergement au CEFAS, dans le centre-ville de Koweit City, à proximité des locaux de KFAS, du Ministère de l’Information, du Département d’Archéologie et de la Bibliothèque Nationale. A partir du Koweit, où les visas de visite sont délivrés à la frontière aux citoyens européens, les chercheurs peuvent aisément rayonner dans les pays du Golfe. Le CEFAS est aussi une USR du CNRS (USR 3141) qui a la capacité d’accueillir des chercheurs et des enseignants-chercheurs en mobilité ou en affectation.