Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales

Nos tutelles

CNRS


Rechercher



Accueil > Accueil : Français > Recherche > Axes de recherche > Savoirs, patrimoines et identités dans la péninsule Arabique

Préservation du patrimoine littéraire oral au Yémen

publié le , mis à jour le

Michel Tuchscherer (IREMAM) & Fatima al-Baydani

Le Yémen peut s’enorgueillir d’un patrimoine culturel oral exceptionnel à la fois par sa richesse et par sa diversité. Cependant, il est en danger de disparition rapide du fait de transformations sociales, économiques et culturelles majeures qui affectent la société yéménite depuis une cinquantaine d’années.
A partir de 2001, l’association culturelle Meel al-Dhahab (aujourd’hui Aydanout), dirigée par Fatima al-Baydani, a entrepris de collecter ce patrimoine avec le soutien d’institutions à la fois locales (notamment le FSD Fonds social de développement) et étrangères, dont le CEFAS. Cette association dispose aujourd’hui d’un fonds inestimable et exceptionnel de plusieurs milliers d’enregistrements réalisés surtout auprès de femmes et d’enfants et portant sur des contes, des comptines, des poèmes, des chants, des proverbes, des danses et des jeux provenant de toutes les régions du Yémen. Alors que nombre de ces pratiques culturelles orales ont définitivement cessé au cours des dernières années, le travail réalisé par l’association Meel al-Dhahab est aujourd’hui en outre menacé de disparition, du fait de la fragilité des supports, et de destruction du fait de la guerre ravageant le pays.
En février 2015 Fatima al-Zawiya a pris l’initiative de déposer une copie d’une centaine de ces enregistrements auprès de la Médiathèque de la MMSH (Maison méditerranéenne des sciences de l’homme) à Aix-en-Provence et de signer un contrat de dépôt afin d’en assurer la préservation, la valorisation et la mise à la disposition du public dans le respect des droits des informateurs et des artistes interprètes collectés et des questions d’éthique susceptibles d’être posées par les documents.
Avec le soutien du CEFAS, un projet vient d’être déposé en mars 2016 par Fatima al-Zawya auprès de la délégation régionale de l’Unesco pour la péninsule Arabique pour l’obtention d’un financement d’un projet sur un an devant permettre de déposer l’ensemble du fonds auprès de la Médiathèque de la MMSH à Aix-en-Provence, puis d’en réaliser l’inventaire complet, la numérisation suivie de la mise en ligne d’une première série de documents. Ce projet est placé sous le contrôle d’un comité de suivi (Claude Audebert, professeur émérite Aix-Marseille Université ; Véronique Ginouvès, ingénieure de recherche, Aix-Marseille Université ; Catherine Miller, directrice de l’IREMAM ; Jean Lambert, antropologue, Musée national d’histoire naturelle, Paris ; Julien Dufour, MCF, Université de Strasbourg ; Michel Mouton, directeur du CEFAS).

Voir en ligne : FONDS FATIMA AL-BAYDANI-ALZAWIYA : POUR LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE IMMATÉRIEL YÉMÉNITE