Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales

Nos tutelles

CNRS


Rechercher



Accueil > Accueil : Français > Recherche > Agenda des activités > Organisé par nos partenaires

Premier Congrès du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans

publié le , mis à jour le

Premier Congrès du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans

Présentation du Congrès

Pour favoriser les échanges entre chercheurs et améliorer la visibilité de nos études, le GIS organise son premier Congrès à Paris les 7, 8 et 9 juillet 2015, après une conférence inaugurale le soir du 6 juillet 2015. Ce Congrès qui fera un état des lieux de la recherche française réunira plus de 300 participants dont des représentants des associations : Diwan, Halqa, Samah, Afemam et AGIS.

Les objectifs du Congrès
•Encourager les jeunes chercheurs, doctorants et post-doctorants
•Faire connaître les associations travaillant sur le champ
•Réunir des chercheurs d’horizons divers pour pallier le cloisonnement inévitable des équipes de recherche
•Décloisonner les subdivisions héritées de l’époque coloniale et post-coloniale, entre « l’Occident » et « l’Orient musulman »
•Permettre à des thèmes de recherche d’être abordés en commun par des spécialistes de différentes sciences humaines et sociales
•Répondre aux défis posés par les bouleversements en cours au Maghreb et au Moyen-Orient, développer l’histoire de l’islam, rendre compte des mobilisations de la société civile

Les ateliers

Des ateliers d’une journée ou d’une demi-journée présenteront des recherches en cours en favorisant les débats entre chercheurs.

Il s’agit de mobiliser la communauté scientifique française et francophone : des échanges entre spécialistes de différentes périodes (Moyen-Âge et époque contemporaine), de différentes disciplines (par exemple : historiens et politologues) et de différentes aires géographiques ou pays (Turquie, Iran, monde arabe, Indonésie,…).

Les tables-rondes et rencontres transversales

Grâce à trois tables-rondes des discussions seront menées sur les rapports entre chercheurs et autres intervenants de la connaissance sur le monde musulman :
•Des journalistes spécialistes du Moyen-Orient,
•Des bibliothécaires orientalistes,
•Des responsables des institutions parisiennes qui diffusent la connaissance sur les mondes musulmans : Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM), Institut de Recherche et d’Etudes Méditerranée et Moyen-Orient (IREMMO), Institut des Cultures d’Islam (ICI), Institut du Monde Arabe (IMA)

Des rencontres transversales seront ouvertes à tous les participants du Congrès ainsi qu’au public intéressé :
•une conférence inaugurale par Hamit Bozarslan, spécialiste reconnu de la violence au Moyen-Orient et de la question kurde,
•une rencontre avec des éditeurs spécialisés sur le Moyen-Orient, stands de livres sur les mondes musulmans.

Plus de détails sur leur site internet.