Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales

Nos tutelles

CNRS


Rechercher



Accueil > Accueil : Français > Recherche > Axes de recherche > Projets émergents et éditoriaux

Étude archéologique des ateliers de potiers de la période islamique tardive à Ras Al-Khaimah

publié le , mis à jour le

Responsables

Fabien LESGUER (Doctorant en archéologie à l’Université Paris 1, CEFAS)
Derek KENNET (Maître de conférences au Département d’archéologie à l’Université de Durham)

Partenariats actuels ou envisagés

- Department of Antiquities and Museums, Government of Ras al Khaimah
- Université de Durham
- Sorbonne University Abu Dhabi

Membres de l’équipe

En cours de constitution.

Projet

L’étude des ateliers de potiers de la période islamique tardive à Ras Al Khaimah aux Émirats arabes unis fait initialement partie du projet de thèse de Fabien Lesguer intitulé Étude fonctionnelle, spatiale et chronologique des ateliers de potiers et de leurs productions dans la région du Golfe Persique et de la péninsule Arabique au cours des périodes pré-islamique et islamique. Les ateliers de potiers préislamiques et islamiques dans le Golfe Persique ont été peu étudiés jusqu’à présent par les archéologues. Plusieurs fouilles récentes ont initié une nouvelle approche comparative sur la chaîne opératoire de la production céramique. L’étude des ateliers de Ras Al-Khaimah permettra de mieux connaître celle de la « Julfar ware ».

Une campagne exploratoire de relevé photogrammétrique a été planifiée en mars 2018 sur les sites de productions de Ghaylan, de Shimal et de Al-Hadjer. L’ensemble de ces trois sites de production de la « Julfar ware » documentent le développement d’une importante production céramique locale sur 700 ans d’histoire, du milieu du XIVe siècle au milieu du XXe siècle. Il s’agit d’un exemple unique de production de longue durée dans la région. L’industrie a d’abord été étroitement associée au développement de Hormuz et de Julfar, situés à proximité. Les céramiques produites étaient exportées autour de l’océan Indien occidental jusqu’en Afrique de l’Est, en Iran, à Bahreïn et au Koweït, en particulier du XIVe au XVIe siècle..

Une campagne de sondages est planifiée sur le site de Ghaylan en octobre 2019 afin d’identifier l’organisation spatiale des ateliers et la chronologie et l’évolution des productions.

Actions prévues, programmation 2018-2022

Terrain

- Campagne de terrain (relevé photogrammétrique) de 2 semaines en mars 2018
- Campagne de terrain de 4 semaines en octobre 2019
- Éventuellement : fouilles

Études et publications

- Thèse de Fabien Lesguer, Étude fonctionnelle, spatiale et chronologique des ateliers de potiers et de leurs productions dans la région du Golfe Persique et de la péninsule Arabique au cours des périodes pré-islamique et islamique.
- Rapports annuels
- Articles (Arabian Humanities ; etc.) ; billet sur le site du CEFAS

Valorisation

- Conférences, séminaires
- Article de presse