Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales

Nos tutelles

CNRS


Rechercher



Accueil > Accueil : Français > Les doctorants

Anahi Alviso-Marino

publié le , mis à jour le

Contact  : Anahialvisomar@gmail.com
Sujet de thèse / PhD title  : Le politique dans l’art. Soutien, résistance et contestation à travers les arts visuels modernes et contemporains au Yémen
Discipline : Science Politique
Institution  : U. Paris 1-Sorbonne et U. de Lausanne
Directeur(s) de recherche/Supervisor(s)  : Isabelle Sommier et Mounia Bennani-Chraïbi
Aire géographique couverte/Studied area : Yémen
Période/Time  : contemporain
Mots clés / Keywords  : arts visuels - engagement - contestation

Problématique  : En février 2011, une partie de la ville de Sanaa est spontanément occupée par des manifestants qui installent des tentes. Ils décidant de ne plus en bouger jusqu’à ce que le régime tombe et que le président ‘Alî Abd Allâh Sâleh quitte le pouvoir qu’il détient depuis 1978. L’espace nommé « Place du Changement » se transforme en sit-in qui s’installe dans la durée et dans lequel s’investissent aussi des artistes visuels. Sous les tentes, des peintres et des photographes mettent leur art au service de la cause révolutionnaire pour témoigner, dénoncer, et faire avancer les objectifs du mouvement de contestation qui traverse le pays. Il s’agit d’usages de l’art, transgressifs car ouvertement critiques, qui s’inscrivent cependant dans une certaine continuité par le fait qu’ils sont liés au champ politique. Depuis le début des mouvements artistiques contemporains au Yémen, les liens, nombreux et complexes entre art et politique, se se sont développés dans un processus d’institutionnalisation de l’art, d’abord sous l’égide de la colonie britannique au Sud, ensuite du temps des républiques indépendantes, socialiste au Sud et nationaliste conservatrice au Nord. Enfin, pendant la période récente d’une unification où le modèle du Nord est pratiquement imposé à l’ancien Sud. Si l’art et les artistes se sont d’abord mis au service de la politique par le biais de l’État, ces pratiques ont ensuite évolué vers une indépendance progressive par rapport aux façonnages institutionnels. Symptomatiques de la construction d’un champ, l’art et les artistes sont peu à peu devenus autonomes. De l’expression artistique ils ont fait un espace potentiel de lutte symbolique, qui a d’abord porté une critique sociale et politique « cachée » et détournée, avant de devenir ouvertement transgressive.

Intéressée par la relation entre art et politique, j’étudie la peinture et la photographie modernes et contemporaines, en tant que productions reflétant un lien au champ politique. Engagés de façons multiples dans un soutien qui légitime le régime, dans une résistance dissimulée, ou dans une contestation ouverte, les artistes yéménites font des usages de l’art où leurs productions et leurs actions se mêlent avec des idées, où les projets et des modes d’action qui visent à changer ou à maintenir le domaine politique de leur pays. Mon travail doctoral interroge la façon dont des artistes visuels expriment individuellement, collectivement ou à travers leurs œuvres d’art, des soutiens ou des critiques qui légitiment ou contestent le pouvoir à l’intérieur d’une structure de domination.

Parcours de recherche

Juin 2005 : Diplôme en Sciences Politiques (Licenciatura), Universidad Complutense de Madrid (Espagne).
Mai 2007 : Master of Arts en Langues et Cultures du Moyen-Orient et d’Asie, Columbia University, New York. Mémoire : « Political creativity in the Republic of Yemen : Sana’ani women intertwining networks of political participation », sous la direction de Joseph Massad et Brinkley Messick

Publications

Chapitres d’ouvrages

2013 : « Les murs prennent la parole. Street art révolutionnaire au Yémen », dans Jeunesses arabes. Loisirs, cultures et politique, Laurent Bonnefoy, François Burgat et Myriam Catusse (dir.), La Découverte.
2013 : « Faire d’un lieu un symbole politique : La photographie engagée sur la Place du Changement à Sanaa », Hélène Combes, David Garibay et Camille Goirand (dir.), publications du CERI- SciencesPo.
2012 : « Transformations dans l’art moderne et contemporain yéménite » dansYémen. Le tournant révolutionnaire, Franck Mermier, Laurent Bonnefoy et Marine Poirier, (dir.), Karthala.

Articles

2013 : « Impact of transnational experiences : the case of Yemeni artists in the Soviet Union », Arabian Humanities, vol. 1.
2013 : « Movilizacion, protesta y creatividad en Yemen : El arte de hacer politica en la calle », Quaderns-e, Revista de antropologia expérimental de la Universidad de Jaen, N°12.
2010 : « Contentious dynamics for sociopolitical change ? The case of the Islah Party in the Republic of Yemen », Chroniques Yéménites, n°16
Autres publications
2012 : « Artistes engagés, usages politiques de l’art et esthétisation de l’action politique au Yémen révolutionnaire », Bétonsalon Centre d’art et de recherche, septembre.
2012 : « Contestación y creatividad : la creación de la “Plaza del Cambio” en Sana’a »,Revista de Estudios Yemenies, Embajada de España en Sanaa, mai.
2011 : « Questionnements sur le genre et la liberté dans l’art contemporain yéménite : le travail d’Amna al Nassiri », Le Monde Diplomatique Éditions arabes, juin.
2011 : « Change in Yemen, Change in the Arts ? Answers through the work of Amna al Nassiri », Nafas art magazine, avril.
2010 : « Boushra Almutawakel : Researching for alternative discourses », Nafas art magazine, octobre.
2008-2009 : publication de la série d’entretiens « Artists speak », Octobre 2008-Mai 2009, Yemen Observer.

Manifestations scientifiques

2013 : « When walls talk : political dissent through street art in Sana’a, Yemen », Gulf Studies Symposium, AUK Center for Gulf Studies, Kuwait, mars.
2012 : « Art engagé au Yémen révolutionnaire », Colloque « Art et engagement politique », Musée d’art contemporain à Algers, Algérie, décembre.
2012 : « Changements politiques, changements artistiques ? Contestation et légitimation à travers l’art au Yémen », cycle de conférences « Printemps arabe : bilan, enjeux et perspectives », Université de Genève, Suisse, mai.
2012 : « Art et révolution : engagement des artistes dans la mobilisation contestataire au Yémen », Colloque « S’engager dans les espaces publics : Participation politique et engagements multiples », CERI- Sciences-Po, avril.
2011 : « Yemen. Contestacion y creacion. La revolucion por dentro », cycle de conférences « Las primaveras arabes en evolucion », Casa Arabe, Madrid et Cordoba, décembre.
2011 : « Photographie et mobilisation politique : le « laboratoire » de la place du changement à Sanaa (Yémen) », avec Marine Poirier, dans le cadre du colloque international « Photographier la ville contemporaine (19e-21e siècles) : les usages de la photographie dans la recherche urbaine », Université de Nanterre, France, décembre.
2010 : « Devenir artiste plasticien dans l’Union Soviétique : l’expérience des artistes yéménites », dans le panel « Le Yémen transnational : réseaux, échanges et mobilités », Congrès mondial des études sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (WOCMES) Barcelone, Espagne, juillet.
2010 : « Explorer les arts plastiques contemporains au Yémen » dans le cadre des « Art Park Talks » de la Foire Art Dubaï organisés par Bidoun Art Projects, Dubaï, Émirats Arabes Unis, février.
2009 : « Dynamiques contestataires pour le changement sociopolitique ? Le cas du Parti al-Islah dans la République du Yémen ». Conférence en hommage à Charles Tilly « Conflit, pouvoir et action collective : contributions à l’analyse sociopolitique des sociétés contemporaines », Université Complutense de Madrid, Espagne, mai.
2008 : « La créativité politique dans la République du Yémen : les femmes Sana’anis en brochant des réseaux de participation politique », Midwest Political Science Association (MPSA), États-Unis, Avril.
2007 : « La politisation de la religion et la participation politique des femmes dans la République du Yémen », Conférence de l’Association de Sciences Politiques Espagnole (AECPA), Valence, Septembre.

Expositions

2012 : « De Menocchio, nous savons beaucoup de choses », participation avec une installation et une pièce audiovisuelle, Bétonsalon, Paris, septembre à décembre.
2011 : « Las pintadas de la révolution. Politica y creacion ciudadana », participation et aide à l’organisation dans la section dédiée au Yémen, Casa Arabe, Madrid, décembre 2011 à février 2012.
2010 : « Le Yémen en dernier », co-organisation d’une exposition de photographie dans le cadre des activités culturelles liées au panel « Le Yémen transnational » (WOCMES), avec le photographe Jamîl Subay, Barcelone, Espagne, 19-23 juillet.