Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales

Nos tutelles

CNRS


Rechercher



Accueil > Accueil : Français > Recherche > Agenda des activités

E-Séance SOCOSMA
La société rurale au Maroc entre précarité et résilience face à la pandémie de Covid-19

publié le

E-Séance SOCOSMA La société rurale au Maroc entre précarité et résilience face à la pandémie de Covid-19

Le séminaire se tiendra en visioconférence via Zoom entre 14h et 15h heure de Paris (14h Rabat & Tunis, 15h Le Caire & Beyrouth, 16h Koweit, 17h Abu Dhabi & Mascate)
L’inscription est obligatoire. Pour recevoir le lien et mot de passe de la réunion, veuillez écrire en précisant votre affiliation institutionnelle ou universitaire et votre domaine de recherche à socosma@pm.me

Séance du 08 décembre 2020 (CJB)

Hind Ftouhi termine sa thèse en sociologie rurale à l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II au Maroc. Sa recherche porte sur le rôle de la jeunesse rurale dans les processus de changement agraire et des territoires ruraux.

Lisa Bossenbroek est chercheuse à l’Université de Koblenz-Landau en Allemagne et associée au centre de Recherche Economie Société Culture (CRESC). Ses recherches portent sur la sociologie du genre et la sociologie de l’environnement.
Au Maroc, le traitement médiatique et scientifique de l’impact de la pandémie s’est principalement intéressé aux habitants des zones urbaines, laissant de côté les ruraux alors même qu’ils constituent environ 40% de la population.

Dans le cadre de nos travaux de recherche, portant sur les dynamiques agraires, nous avons maintenu, au moment du confinement, le contact avec les ouvriers, ouvrières, et petits agriculteurs familiaux avec qui nous avions travaillé au cours des dernières années.

Nous avons ainsi pu observer comment la pandémie a changé leur quotidien et leurs
stratégies de survie face à des mesures sanitaires qui ont un impact sur leur mobilité.

Nous avons ainsi mené une soixantaine d’entretiens dans trois régions : la vallée oasienne du Drâa et les plaines agricoles du Saïs et du Gharb.

Ce séminaire entend rendre compte de nos résultats préliminaires. Nous y montrons comment les petits agriculteurs se sont organisés pour écouler leur production en dépit des restrictions de mobilité et comment les ouvrières ont adopté différentes stratégies pour jongler avec les mesures de confinement et la nécessité de subvenir aux besoins de leurs familles face à l’absence d’un soutien étatique adapté à leur situation.