Centre Français de Recherche de la Péninsule Arabique

Nos tutelles

CNRS


Rechercher



Accueil > Accueil : Français > A la une

Hommage à Christian Darles (1949-2021)

publié le , mis à jour le

Le CEFREPA a eu l’immense tristesse d’apprendre le décès d’un de ses membres, notre ami Christian Darles (1949-2021), le 19 juin 2021. Il transmet toutes ses condoléances les plus sincères à sa famille et à ses proches. Depuis de très longues années, Christian était un de ses collaborateurs les plus éminents et les plus actifs. Il laisse une oeuvre scientifique considérable. Un aperçu de son parcours d’architecte, d’archéologue et d’artiste est disponible à l’adresse du beau site qu’il avait créé : https://christian-darles.fr/. J’ai le souvenir d’un homme riant et souriant, profondément humain, avec qui j’ai eu le plaisir d’échanger et de travailler à plusieurs reprises depuis mon arrivée à la tête du CEFREPA en 2017. Ces moments de vie resteront gravés dans ma mémoire.
Deux autres compagnons de route du CEFREPA, Jérémie Schiettecatte (CNRS) et Mounir Arbach (CNRS), ont eu la gentillesse de me transmettre le premier deux photographies de Christian pendant des campagnes de terrain en Arabie saoudite, le second le texte d’hommage suivant, qui paraîtra tout prochainement en liminaire du dernier ouvrage auquel Christian s’était consacré, qui porte sur l’Arabie du Sud et la Corne de l’Afrique :
« Au moment où les éditeurs apportaient les dernières retouches à un ouvrage consacré à l’Arabie du Sud et la Corne de l’Afrique, que le CEFREPA a soutenu, nous avons appris avec une grande tristesse la disparition prématurée de notre collègue et ami Christian Darles, survenue le 19 juin 2021, des suites d’une longue maladie. Nous perdons aujourd’hui un grand ami, un homme plein de vie, d’humour, de générosité et d’humanité. Architecte et archéologue, Christian Darles était investi d’un sens artistique inné, dont les nombreuses aquarelles des sites et villes de l’Arabie immortalisent à jamais son nom. Son décès, qui coïncide avec la sortie de ce livre dont il est l’instigateur, marque l’achèvement de son œuvre.
Le Grand Architecte l’a voulu ainsi ».

Abbès Zouache, directeur du CEFREPA