Centre Français de Recherche de la Péninsule Arabique

Nos tutelles

CNRS


Rechercher



Accueil > Accueil : Français > A la une

Vient de paraître/Just Published : Hammams à Sanaa

publié le

Hammams à Sanaa
Michel Tuchscherer, photographies de Nabil Boutros
Éditions Geuthner, 310 p.


Ouvrage publié avec le soutien de l’Iremam et du Cefrepa
Published with the support of Iremam and Cefrepa


Malgré la guerre et les fléaux qui ne cessent de s’abattre sur le Yémen ces dernières années, les hammams de Sanaa, anciens et nouveaux, ne désemplissent pas. Les pratiques balnéaires gardent une vitalité qu’on ne retrouve plus guère ailleurs. Elles continuent d’être portées par une conception humorale du corps héritée de la médecine arabe.


Despite the war and the disasters that have continued to rain down on Yemen in recent years, the old and new hammams of Sana’a are never empty. Bathing practices retain a vitality that is not really found elsewhere. They continue to be fostered by a conception of the body relating to the theory of the four humors inherited from Arab medicine.


On va au hammam pour apaiser l’âme autant que pour revivifier le corps. Une visite au bain reste indispensable dans tous les rituels sociaux de passage qui jalonnent les étapes de la vie. Aussi, les pratiques balnéaires y sont-elles revendiquées comme un véritable « art de vivre » qui contribue à l’identité citadine.


People go the hammam to revive the body just as much as to soothe the soul. A visit to the hammam remains essential in all the social rituals of passing over that mark different stages in life. Bathing practices are therefore claimed as a true “art of living” that contributes to the city’s identity.


Le hammam, c’est en outre des savoir-faire et des métiers, transmis de génération en génération, parmi les ḥammāmī. Dans la société yéménite, ils restent relégués au bas de l’échelle sociale car la pratique de leur métier les expose à la souillure, jugée avilissante.


In addition, the hammam also entails considerable know-how and different callings, handed down over generations among the ḥammāmī. In Yemeni society, these people remain relegated to the bottom of the social scale because of their activity that exposes them to defilement, considered degrading.


Cet ouvrage propose une approche à la fois visuelle à travers de multiples photos, analytique par le fruit de longues enquêtes de terrain, et divertissante par les dictons, contes et textes littéraires retranscrits dans des encadrés.


This book proposes an approach that is at once visual by its numerous images, analytical by way of the results of lengthy field investigations, and entertaining by way of various sayings, tales and literary extracts provided in the insets.


Michel Tuchscherer est professeur émérite à l’Université d’Aix-Marseille et ancien directeur du Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales de Sanaa, (actuellement CEFREPA).


Nabil Boutros est artiste visuel. Ses thèmes de travail photographique, centrés sur l’Égypte, s’impliquent au Moyen-Orient et à l’Afrique, entre autres.


À retrouver sur le site des éditions Geuthner et sur le site de l’IREMAM :

https://geuthner.com/livre/hammams-à-sanaa/1259 ?
https://www.iremam.cnrs.fr/fr/vient-de-paraitre-hammams-sanaa


Michel Tuchscherer is a professor emeritus at Aix-MarseilleUniversity, previously director of the Cefas in Sanaa, now Cefrepa.


Nabil Boutros is a artist in visual arts. His photographic activities, centered on Egypt, cover the whole of the Middle East and Africa as well.


To be found on the websites of éditions Geuthner and IREMAM :

https://geuthner.com/livre/hammams-à-sanaa/1259 ?
https://www.iremam.cnrs.fr/fr/vient-de-paraitre-hammams-sanaa